Test de reprofilage des plages 2016

 En vue des opérations de reprofilage des plages d’Anglet 2016, une équipe du COLIAN, qui pratique le littoral depuis des décennies, avait rencontré les services techniques de la ville, le Jeudi 12 Mai 2016, pour proposer deux tests novateurs dans le but améliorer la sécurité des bains et la pratique des sports de glisse. Ces tests avaient été élaborés suite aux observations et résultats décevants des opérations de 2015. Ces deux projets étaient les suivants:
.
les courants
Principe des courants moyens induits par la houle au niveau d’une plage barrée, avec une houle d’incidence faiblement oblique (extrait thèse Castelle, 2014)
– L’un, à la plage de Marinella, en mettant à contribution la force de l’océan. Le principe était de pousser la butte de sable du milieu de la plage vers les épis nord et sud. Les matériaux étaient alors repris par les courants sortant ( courants sagittaux) et emportés vers le large dans un but de nourrir le banc central de la plage par phénomène de retour. Le banc s’en trouvait alors surélevé et permettait d’avoir pied plus longtemps lors des marées montantes. Ce test avait déjà était réalisé involontairement en 2008 lors des travaux de réfection des digues et avait été étonnamment concluant!
 .
sosla repro marinella
Test proposé plage de Marinella: En Jaune, déplacement du sable par les bulls. En bleu, déplacement du sable par les courants de dérive.
– L’autre, à la plage de l’Océan, en maintenant des accumulations de sable à certains endroits et en aplanissant une partie de la plage par avancement du sable vers la zone des petits fonds, avec un sable pris très haut sur l’estran. Ainsi, le banc de sable lui faisant face se serait exhaussé et se serait présenté comme un épis sableux. Cela aurait cassé le courant de dérive latérale , si violent à cet endroit, et aurait probablement diminué les interventions des MNS.
 .
sosla ocean
Pousser une partie du sable du haut de la plage vers le banc lui faisant face afin de l’élever et de l’agrandir  (en jaune) pour casser le courant de dérive latéral (en bleu).
L’ impact financier de ces deux projets restait faible au regard des travaux déjà effectués chaque année.  Ils avaient été approuvés par les représentants des services techniques ainsi que le Casagec lors de la réunion. Au 01 Juillet 2016, les opérations de reprofilage étant terminées, nous avons pu constater qu’aucun test n’avait été réalisé!